Rechercher

Pompe de filtration pour piscine : comment ça marche ?

La pompe de filtration est un élément indispensable au bon fonctionnement de votre piscine (hors-sol ou enterrée). Celle-ci permet de garder l’eau de votre bassin limpide. C’est elle qui met en mouvement l’eau dans tout le circuit hydraulique et vous débarrasse des impuretés.


A quoi ça sert ?


La pompe de filtration ainsi que le filtre à sable composent à eux deux le système de filtration. Ce système a pour but de nettoyer l’eau de la piscine de toutes ses impuretés en la faisant circuler dans le filtre qui va retenir les particules présentes dans celle-ci. L’eau va également passer dans le panier filtrant afin de retenir les éléments de taille plus importantes telles que les feuilles, insectes, …


Cette pompe permet aussi de faire circuler les produits chimiques (chlore, brome, pH, …) dans toute la piscine et ainsi obtenir une désinfection de l’eau plus efficace.


Si votre pompe n’est pas assez puissante, les produits risqueraient de rester concentrés dans certaines zones (sorties de buses de refoulement, …), le traitement serait alors inefficace. De plus, il est impossible de faire fonctionner les électrolyseurs sans eau.



Comment ça marche ?


La pompe de filtration est composée de 3 éléments distincts : le pré-filtre permettant de réaliser un premier nettoyage de l’eau, le corps de la pompe dans lequel on retrouve la turbine ayant pour mission d’aspirer l’eau pour la faire circuler dans les canalisations et enfin, on retrouve le moteur permettant d’alimenter la pompe dans son ensemble.


La pompe de filtration aspire l’eau au niveau du fond du bassin (prise balais et bonde) et en surface par le biais des skimmers car c’est à ces différents points que l’eau contenant des impuretés arrive dans la piscine.


Après s’être débarrassée des saletés dans le filtre, l’eau est propulsée par la pompe afin de revenir propre dans le bassin en passant par les buses de refoulement (et par le dispositif de chauffage si la piscine en ait équipé).


Il est donc nécessaire de s’assurer que le circuit soit toujours fonctionnel et que ces divers éléments ne soient pas obsolètes. Étant donné qu’il s’agit d’un circuit fermé, il faut également vérifier qu’aucune poche d’air ne vienne d’infiltrer.



Comment bien choisir sa pompe ?


Afin de choisir la pompe de filtration la plus adaptée à votre bassin, il faut prendre en compte plusieurs caractéristiques. En effet, la puissance de votre pompe dépend :

  • du diamètre et du débit du filtre (pour calculer le débit de filtration nécessaire, il faut diviser par 4 le volume d’eau de la piscine),

  • des dimensions et volume de la piscine,

  • du nombre de pièces d’aspiration,

  • de la section de canalisation existante (s’il s’agit d’un remplacement),

  • de la distance entre la piscine et le local technique (si la piscine est éloignée du local technique, il peut y avoir une perte de débit, il faudra donc opter pour une pompe possédant un débit plus élevé).



En savoir plus

La pompe à vitesse variable, une solution écologique et économique

Quel traitement choisir pour ma piscine : chlore, brome ou sel ?

Hivernage passif, 8 étapes à suivre pour la remise en route de votre piscine :


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout